Je me marie dans 10 mois !

Et oui. Vous ne le savez peut-être pas encore (je l’ai brièvement annoncé sur Instagram) mais l’amoureux et moi, on va se marier ! Lors de notre emménagement dans notre jolie maison, il m’a fait sa demande et comment vous dire que j’attendais ça avec impatience (oui oui). Nous nous sommes rencontrés il y a 9 ans, et sommes ensembles depuis un peu plus de 8, le temps passe vite ! Nous avons toujours voulu l’un comme l’autre se marier et ce bel événement va bientôt arriver : M-10 mois puisque c’est pour juin 2018.

IMG_6324

Du coup, je vais ouvrir une nouvelle catégorie sur le blog consacrée à notre joli jour, pour vous parler de mon expérience avec la réservation des prestataires, l’organisation, la déco etc… J’adore lire ce genre d’articles sur les blogs depuis que je suis en plein dedans donc ça me tenais à cœur de faire de même sur mon blog. Aider les bride-to-be comme certains blogs ont pu m’aider !

Comme vous pouvez l’imaginer, à 10 mois du jour J, nous avons déjà bien avancé concernant les réservations. Je vais donc vous parler en détails de chacun des « pôles » principaux.

Le lieu de réception
> réservé 364 jours avant le jour J

lieuphotos tirées de Pinterest

Après quelques recherches en région Girondine, nous nous sommes rabattus sur notre Bretagne où la majorité de notre famille réside, pour une question de logistique et de praticité. La demande ayant eu lieu mi-mars, il me semble que nous avons visité 7 lieux en tout : 3 vers Bordeaux, et 4 en Bretagne, entre avril et mai dernier.
Le lieu, c’est LE facteur déterminant pour fixer votre date de mariage. Et de nombreux lieux étaient déjà complets pour la saison 2018, certains nous proposaient même de célébrer cela en semaine. Nous avons considéré cette proposition, mais nous ne nous voyons pas imposer aux gens de poser des congés pour notre mariage. Lorsque nous avons visité le lieu que nous avons réservé, nous sommes tombés sous le charme, mais il ne leur restait que 3 dates disponibles pour l’été 2018, 2 en juin et 1 fin septembre. Nous qui voulions nous marier en juillet ou en août, nous avons d’abord été déçus, mais une des dates en juin nous a finalement convaincus de par le chiffre qui compte pour nous.

Nos critères obligatoires, et sur lesquels nous ne voulions pas déroger, étaient l’absence de limite horaire pour la musique, et la présence de nombreux logements sur-place. Après bien sûr, j’avais quelques « exigences » esthétiques du style pierres apparentes et charme du lieu, mais je vous conseille de ne pas avoir d’idée trop précise de ce que vous voulez au risque de passer à côté d’un très bel endroit !
Par chance, nous n’auront pas de limitation horaire, nous aurons des logements sur-place et des pierres apparentes accompagnées de beaucoup de charme.

Le traiteur
> réservé 346 jours avant le jour J

traiteur
photos tirées de Pinterest

Dès lors que vous avez entamé les démarches pour réserver le lieu, je vous conseille de demander à ses propriétaires (les nôtres sont adorables, disponibles et très investit) des recommandations pour le traiteur/DJ/photographe/fleurs etc… Ils sont habitués et on souvent des retours sur les bons (et des mauvais) prestataires dans tous ces domaines.
Nous avions donc démarché 3 ou 4 traiteurs, mais la plupart (en mai) n’avaient pas encore la carte pour l’année 2018. Ce qui est normal en soi, mais frustrant quand on doit lâcher des arrhes sans savoir ce que l’on va manger pour le plus beau jour de notre vie. Nous avons vite fait notre choix car nous sommes très classique niveau goûts, nous ne voulions pas d’accords trop extravagants et nous avons trouvé notre bonheur avec le traiteur que nous avons choisis. Ce dernier a pu nous transmettre son menu 2018 courant juin (qui est le moment où sortent les menus 2018 pour la plupart des traiteurs).

Une question importante pour nous par rapport au traiteur, a été le droit de bouchon. Avant d’organiser notre mariage, je ne savais pas du tout ce que c’était, donc si c’est votre cas aussi, c’est en fait un droit que fait payer (ou pas) le traiteur pour servir VOS boissons. C’est à dire que s’il n’y a pas de droit de bouchon, vous pouvez acquérir vos boissons chez un prestataire spécialisé, sans avoir à payer de supplément pour qu’elles soient servies le jour J.

Petit détail mais qui fait toute la différence je trouve, attention au jupponage, les nappes des traiteurs. Elles sont souvent fournies, et il est important de demander si ces dernières descendent jusqu’au sol ou si elles s’arrêtent sur l’assise des chaises. Car les tables sont souvent pliantes et pas très esthétiques. Votre salle sera beaucoup plus joliment décorée si les nappes descendent jusqu’au sol.

Le DJ
> réservé 315 jours avant le jour J

Pour le DJ, j’avais la trouille. J’ai eu trop l’expérience des DJ « de kermesse » comme je les appelle. Vous savez, les DJ/animateurs qui s’imposent et qui en deviennent bien lourds pendant la soirée. Je ne veux pas de ça, c’est pourquoi nous avons opté pour un DJ et uniquement DJ, pas animateur. Il va se charger de la musique, en étudiant nos goût via des playlists fournies par nos soins et s’adaptera si on lui demande d’animer un jeu pendant le mariage ou non. C’est un ensemble de DJ qui nous ont vivement été recommandés par la propriétaire des lieux pour leur discrétion et leur professionnalisme.

Le photographe
>réservé 300 jours avant le jour J

photographe
photos tirées de Pinterest

Pour les photos, je savais que j’allais avoir certaines exigences, mais ce fut le prestataire le plus compliqué à trouver (je trouve). L’amoureux, lui, n’avait aucune exigence pour ce pôle, et ne faisait pas la différence entre les books que je lui montrais. J’ai d’abord eu un coup de cœur pour un photographe basé à La Rochelle, conseillé par une amie. J’étais prête à tout booker, mais l’amoureux a eu peur des frais supplémentaires engendrés par le déplacement jusqu’en Bretagne et le logement a ajouter au tarif déjà conséquent. Triste et déçue, j’ai du démarcher (encore) de nombreux photographes. Mais pour en trouver avec l’approche que je recherchais, un esprit reportage, émotions prises sur le vif. Un photographe discret qui immortalise des moments de vie et non des gens qui posent, tout cela avec un fini doux et lumineux, ça a été dur à trouver (de disponible !).

C’est à dire que sur une 15aine de photographes contactés, et sur les 12 qui m’ont répondus, seuls 5 étaient encore disponibles pour notre date. D’où l’intérêt de chercher au plus tôt les prestataires qui vous plaisent vraiment, pour être certains d’avoir les meilleures personnes à vos côtés pour cette journée. J’étais désespérée et je pensais toujours au photographe de La Rochelle, quand ma maman m’a donné un petit carnet avec des contacts de prestataires mariages à l’intérieur. Et c’est la que je suis tombée sur notre photographe, j’ai prié pour qu’elle soit toujours disponible, et ce fut le cas. Nous aurons donc des photos à notre goût (ou plutôt à mon goût, surtout) pour notre joli jour.

La papeterie

papeterie
photos tirées de Pinterest

Pour les faire-parts, fut un temps, comme je suis graphiste et que la papeterie me passionne, je disais que je ferais tout moi-même. Et puis quand c’est arrivé, j’ai cherché des sites avec de la papeterie assortie personnalisable avec nos informations. J’ai commandé des échantillons, et j’ai vite déchanté. C’est un peu comme pour le photographe. Je suis très exigeante étant donné que c’est un peu mon travail. J’ai commandé des échantillons sur deux sites, dans l’ensemble c’est super, mais quelques détails me chiffonnent comme la qualité de l’impression notamment, pas toujours extra. Mais comme dit l’amoureux, « il n’y a que toi pour voir tous ces détails ».

Du coup, je me suis raisonnée (et l’amoureux aussi, qui m’a dit « je serais quand même tellement fier si c’était toi qui t’occupait de la papeterie »). Du coup, je suis en plein démarchage d’imprimeurs, et en pleine recherche pour un principe à donner à l’ensemble de nos éléments de papeterie (et il y en a !). J’ai notamment bien avancé sur un logo à nos noms et notre date.

Les cérémonies

Pour ce qui en est de l’église, c’est réservé (nous avons même l’horaire, c’est dire !) et la préparation se fera près de chez nous pour plus de facilité (et moins d’allers retours en Bretagne), ils débuteront en début d’année prochaine.

Concernant la mairie, il nous faut aller récupérer le dossier d’inscription pendant les fêtes de Noël ! Ce qui me chiffonne, c’est qu’ils ne font des mariages que le samedi matin, et que je ne voulais pas que mes convives soient perdus pour manger en tenues de cérémonie. Mais bon, quand on a pas le choix !

EN BREF

IMG_6327

Nous qui pensions nous y prendre avec suffisamment d’avance, puisque nous comptions nous marier en juillet ou en août 2018, nous avons été très surpris à chaque démarchage de prestataire. En effet, que ce soit pour les lieux, les traiteurs et les photographes, nombreux sont ceux qui n’avaient plus de disponibilités ou très peu pour la saison des mariages 2018 qui s’étale de mai à septembre. Si je peux vous donner un conseil, c’est de penser/visiter/réserver le lieu de la réception au moins 1 an et demi avant votre date. Surtout si vous en avez une à laquelle vous tenez particulièrement. Comme vous avez pu le lire, nous n’avons pas eu grand choix concernant la date de notre joli jour, même si nous avons eu un coup de chance car cette date nous convient au final parfaitement.
Il vaut donc mieux s’y prendre tôt, en tout cas, si vous pouvez !

Je reviendrais très bientôt avec d’autres sujets en rapport avec notre joli jour (expression que j’aurais utilisée approximativement 25 670 fois dans cet article) avec notamment des sites/blogs pour vous aider dans l’organisation de votre mariage, mais aussi mon avis sur les lieux que nous avons pu visiter. Pour le moment, j’ai décidé de ne pas vous divulguer ni la date précise, ni les prestataires choisis, afin de garder la surprise pour mes proches, qui pourraient traîner un œil sur le blog… Bien évidemment, je vous ferais des articles après le jour J pour des DIY décos, mon avis sur les prestataires en détails, comment je me suis organisée pour réaliser notre papeterie de A à Z etc…

& toi, mariée ou presque ? ♥︎

signature

Publicités

Mes 5 conseils pour bien préparer son déménagement.

Aujourd’hui je reviens avec un article concernant le déménagement, puisque je suis en plein dedans. Nous avons eu notre maison le 23 février dernier, et nous rendons notre appartement lundi prochain, le 13. À ce jour, il ne reste que les gros meubles (type canapé, lit, commodes, meuble TV etc…) à déménager, car les cartons sont déjà tous à la maison.

Après mon article concernant mes conseils pour être efficace lors de la recherche de votre bien, je me suis dit que c’était dans la logique des choses de vous faire un petit article avec les points à ne pas omettre lors de votre déménagement.

Moi qui avait déménagé 2 fois en 20 ans, depuis 2015 c’est la 3ème fois que je déménage, je pense être rodée et j’espère que mes conseils vous seront utiles même s’ils peuvent sembler évidents.

1.Estimer le temps de travaux/rénovation

001-1

C’est assez difficile, surtout lors d’une première acquisition par exemple. Nous avons eu une semaine en moins sur notre planning (à cause de la signature chez le notaire) et nous avions je pense sous estimé les travaux de rénovation à prévoir dans la maison. Du coup, à notre entrée dans celle-ci, nous aurons rénové uniquement la pièce de vie, la cuisine et le cellier, alors que nous espérions faire les 3 chambres, le couloirs et les WC également.

Avec le recul, je vous conseillerais d’estimer les travaux à réaliser dans chacune des pièces, d’en déduire le temps à passer dans ces pièces et de voir un peu plus large, histoire d’être certain de pouvoir tout faire. Je pense qu’il est judicieux d’avoir au moins un mois de battement entre l’ancien et le nouveau logement. Calculez donc bien votre coup avant d’envoyer votre préavis par exemple.

2.Commencer les cartons assez tôt

002

Je vous conseillerais également de vous y prendre avec de l’avance concernant vos cartons. Empaquetez ce dont vous ne vous servez pas souvent, et que vous pensez ne pas vous servir avant le déménagement. Faites un ou deux cartons tous les jours, histoire d’espacer ces moments hyper chiants et dont on se passerais bien !

Aussi, notez bien sur vos cartons la pièce à laquelle il est destiné (genre « cuisine ») et un petit détail (comme « ustensiles » ou « tupperware »). Vous vous remercierez au moment du déballage et du rangement dans votre nouveau chez vous.

3.Ne pas oublier les abonnements

Déménager signifie paperasse, et pensez bien à résilier et contracter votre abonnement internet/TV pour ne pas se retrouver des semaines sans rien.

Pareil pour l’électricité, n’oubliez pas de signifier sur votre compte en ligne que vous déménagez, et de bien noter le compteur à votre état des lieux de sortie dans votre ancien logement, et d’entrée dans le nouveau.

4.Penser à la réexpédition

Capture d_écran 2017-03-08 à 16.42.38

Toujours niveau paperasse,  les changements d’adresses barbants et pour lesquels on oublie toujours quelque chose, pensez à donner votre nouvelle adresse autour de vous, et pourquoi pas à souscrire un contrat de réexpédition à La Poste. Nous avons opté pour cette option pour ne pas avoir de courrier perdu dans la nature. Vous pouvez souscrire pour 6 mois ou 1 an directement sur la boutique de La Poste !

5.Déstresser les animaux

005-1

Nous avons adopté notre petit chat en octobre dernier, et même s’il a un caractère très cool et qu’il s’adapte à toutes situations (voyages en voiture, changement de maison quand on va chez nos parents, rencontres avec d’autres chats…), j’ai préféré assurer le coup. J’avais déjà entendu parlé du diffuseur de phéromones Féliway, et quand Moka faisait des pipis partout, j’ai été acheter ce produit, sur lequel il est indiqué qu’il est utile lors des déménagements, pour limiter le stress.

005-2

Je le laisse donc dans l’appartement jusqu’à l’avant dernier jour, et la veille de l’arrivée de Moka dans la maison, je compte le brancher dans la pièce de vie de la nouvelle maison, histoire de l’apaiser dans la découverte de son nouvel environnement.

Aussi, je vous conseillerais de déménager tous vos meubles auxquels il est habitué avant de le déménager lui, pour qu’il reconnaisse ses odeurs dans sa nouvelle maison.

& toi, as-tu déjà déménagé ? ♥︎

signature

Recherche appartement ou maison : mes conseils pour être efficace !

couv

Aujourd’hui est un grand jour, nous avons été signer chez le notaire, ce qui veut dire que nous avons aussi eu les clefs de notre maison, je n’en reviens toujours pas ! En rentrant de stage en septembre, je me suis lancée dans la recherche d’une maison pour l’Homme et moi, et étant de nature organisée, je voulais vous partager mes astuces dans un article. J’espère qu’elles vous seront utiles !

001

liste-criteres.

..

Une fois que votre budget est fixé, que ce soit pour un achat ou une location, créez une fiche réca- pitulative regroupant vos critères, afin de pouvoir répondre plus facilement aux questions au téléphone, mais aussi pour pouvoir affiner vos recherches en ligne.

.

.

002

Tout d’abord, constituez vous un dossier de favoris dans votre navigateur internet, afin d’avoir un accès facile et rapide aux sites principaux tels que Se Loger, Le Bon Coin, Paru Vendu, Stéphane Plaza Immobilier etc…

favoris-sites

Vous pouvez également télécharger les applications sur votre téléphone portable, afin de faire vos recherches dans les transports en commun qui vous amènent au travail par exemple.

N’oubliez pas de consulter les sites des agences immobilières situées dans le secteur recherché, car parfois les biens ne sont pas sur les sites plus généraux.

003

Sur le site de Se Loger par exemple, quand vous avez sélectionnés vos préférences dans les filtres disponibles, les résultats correspondants s’affichent, mais il y a souvent un bouton « activer mon alerte ». Activer cette fonction vous permet de recevoir à la fréquence souhaitée (quotidienne, hebdomadaire…) les nouvelles annonces qui matchent avec vos envies.

004

Lorsque l’on recherche un appartement ou une maison, on appelle de nombreuses agences immo ou particuliers, et au bout de 4-5 appels, c’est difficile de s’y retrouver. Je vous conseille donc de créer un tableau qui contient toutes les infos nécessaires à avoir sous les yeux lors d’un rappel ou autre.

tableau-1

Personnellement, le miens était vraiment très complet avec non seulement le nom de l’agence, le numéro de tel, le lien de l’annonce, le prix et des précisions concernant les critères, mais vous pouvez faire plus simple.

Pour pousser la chose plus loin, j’avais fais des dossiers numérotés, qui correspondaient aux numéros des biens dans mon tableau, avec des captures d’écran de l’annonce en question pour avoir une vision globale.

Adoptez un code couleur également du genre rouge pour « déjà vendu/loué », orange pour « on me rappelle » et vert pour « visite prévue le… » pour mieux vous y retrouver.

tableau-2

005

Comme je le disais au point précédent, au bout de quelques appels, on est un peu perdu, et souvent on ne tombe pas directement sur l’agent qui s’occupe du bien. Du coup, on vous demande votre numéro, et on vous dit qu’on va vous rappeler. Pour ne pas paraître bête en décrochant, je vous conseille fortement d’enregistrer les numéros des agences ou des particuliers en précisant le numéro associé au bien dans votre tableau récapitulatif. Et dès que vous avez un appel, vous dégainez votre tableau pour tout avoir sous les yeux !

fiche-contact

Je pensais que les agents immobiliers étaient tous insistants et qu’ils rappellaient toujours, mais certains ne vous relancent jamais, donc c’est à vous de prendre les devants et de rappeler 2, 3 ou 4 fois avant de pouvoir décrocher une visite. Si un bien vous plaît, ne lâchez rien !

006

La recherche DU bien immobilier, c’est un peu comme lorsque l’on joue au loto. Quand on mise toutes les semaines sur les même numéros, il suffit de ne pas jouer une semaine pour qu’ils tombent, et que l’on soit dégoûtés à vie.

Il faut donc être à l’affut des nouvelles annonces chaque jour et consacrer un petit quart d’heure au quotidien pour consulter les sites immobiliers, histoire de ne pas passer à côté du bien parfait.007

capture-decran-2017-02-22-a-13-23-06(les clefs de notre appartement en location depuis décembre 2015)

Le dernier conseil, c’est VI-SI-TER. Les biens immobiliers, c’est un peu comme sur les sites de rencontre (enfin je pense, je n’ai jamais eu l’occasion d’en utiliser), des fois les photos sont canons et vous êtes super déçus, et au contraire, parfois les photos sont bof, mais les critères remplis, et c’est un coup de coeur !

C’est ce qui nous ai arrivé avec l’Homme, nous avions classé les 10 maisons répérées sur le web par ordre de préférence pour appeler les agences et décrocher des visites. La maison que nous avions mis en 1ère position est celle qui nous a le plus déçue, et celle pour laquelle nous avons eu le coup de coeur (et que vous avons achetée) était placée en 7ème position, c’est vous dire qu’il ne faut pas se fier aux photos ! Et pour que vous ayez un ordre d’idée, nous avons visités 12 maisons au total, et celle que nous avons achetée est la 2ème visitée !

Pour conclure, je dirais que si un bien rempli tous vos critères sur le papier (budget, secteur, superficie, extérieur et prestations diverses), foncez, même si les photos ne vous plaisent pas des masses au premier abord. De toute façon, c’est aussi en visitant des biens que vous affinerez vos critères de recherches et que vous saurez ce que vous voulez, mais aussi et surtout, ce que vous ne voulez pas.

& toi, plutôt organisé(e) ou pas du tout ? ♥︎

signature

Comment j’ai apaisé mon allergie cutanée.

Aujourd’hui je reviens car la semaine dernière j’ai eu à faire à une chose contre laquelle je n’avais jamais été confrontée : l’allergie. Alors non je ne vais pas vous parler d’une allergie au chocolat ou à la fraise mais aux cosmétiques.

couv-01.jpg

Je ne sais pas exactement à quel produit j’ai fais une réaction mais je pense que c’est à un testeur que l’on m’a donné chez Sephora (du fond de teint Remarcable de Marc Jacob). Je ne sais pas encore si c’est du à une bactérie qui était dans le testeur ou si c’est le produit en lui même.

Mais bref, j’ai vite constaté l’apparition de petites « montagnes » sur mon menton, je ne voyais pas vraiment les boutons mais je sentais ma peau qui devenait granuleuse au toucher, quelque chose de vraiment désagréable. Une nuit est passée et le matin je me suis réveillée avec des dizaines de pointes blanches sur le visage. Et la c’est la panique. Le lendemain, le phénomène était monté jusqu’aux joues.

(Je ne vais pas vous montrer des photos de mon allergie, car ce n’était vraiment pas joli à voir, j’espère que vous ne m’en voudrez pas !)

Je vais donc vous montrer ce que j’ai utilisé pour apaiser cette allergie qui a mis ma peau « à vif » et surtout qui me brûlait et me grattait à en devenir dingue !

Avant de commencer je tenais à préciser que ce ne sont en aucun cas des astuces pour soigner une allergie ou une réaction cutanée mais biens des astuces pour APAISER les phénomènes qui les accompagnent (brûlures, démangeaisons, sècheresse…). 

Si vous êtes dans le même cas que moi, consultez un médecin qui vous prescrira antibiotiques ou autres médicaments adaptés telles que des crèmes aux soucis que vous rencontrez !

(je crois bien que ça aura été la plus longue introduction de l’histoire du blog !)

nettoyer

IMG_0228

Si jamais tu es maquillée, je te conseille de te démaquiller avec une huile démaquillante, ce qui est plus doux que le démaquillage aux cotons.

Ensuite, c’est important de se nettoyer le visage pour enlever les résidus de maquillage et les dernières saletés qui restent. Pour ce faire j’ai acheté le pain surgras de la gamme au Cold Cream d’Avène.

IMG_0263

C’est une mousse légère et douce qui nettoie la peau tout en hydratant et en protégeant la barrière cutanée. L’idéal donc quand la peau est attaquée par une réaction allergique.

Chez moi l’eau est très calcaire, donc après chaque nettoyage,  je n’hésite pas à pulvériser de l’eau thermale d’Avène que j’éponge avec un mouchoir après quelques secondes pour enlever les résidus de minéraux qui peuvent être néfastes pour la peau !

apaiser

IMG_0220

La prochaine étape c’est d’apaiser. Et pour cela, je fais la technique d’Hélène de Monblogdefille, j’alterne la pulvérisation de l’eau thermale d’Avène et l’application en couches généreuses de masque apaisant hydratant de la même marque.

masque

(la photo a été prise le 4ème jour de l’allergie, les rougeurs et boutons avaient déjà beaucoup diminué !)

Ces deux gestes aident vraiment à soulager les effets de l’allergie, les brûlures et les démangeaisons, c’est assez magique. Bon, il faut se l’avouer, t’as l’air ridicule, mais au moins ça te fais du bien et ça c’est le plus important !

hydrater

IMG_0231

Ma peau a été énormément asséchée de par cette allergie, et mes crèmes habituelles n’était pas du tout adaptées à ma peau qui n’était pas au top de sa forme. Il me fallait donc acheter une crème hydratante plus adaptée à la situation.

Cette crème et le pain surgras sont les produits que j’ai acheté exprès pour mon allergie, les autres étaient déjà dans mes placards.

toleranceex

J’ai choisi cette crème de la nouvelle gamme Tolérance extrême qui est la texture riche. La particularité de cette gamme c’est que les tubes sont stériles, c’est à dire qu’il y a un système dans le bouchon qui permet à l’air de ne pas rentrer à l’intérieur quand on fait sortir de la crème.

Donc en ce moment encore (mon allergie est quasiment partie, il me reste quelques traces) j’utilises cette crème en crème de jour tous les matins donc. Elle apaise instantanément ma peau et l’hydrate en profondeur, elle est idéale.

IMG_0234

La texture est assez facile à appliquer malgré l’appellation « riche », elle est quand même fluide tout en étant pas trop liquide non plus, enfin bref, les photos parleront mieux que moi !

cicatriser

IMG_0237

Quand l’aspect rouge et à vif de l’allergie ainsi que les démangeaisons ont disparu, il reste des traces, des cicatrices. Du coup notre meilleur allié dans ces cas là c’est Cicalfate d’Avène, que j’utilise régulièrement pour les petits bobos du quotidien.

IMG_0239

Du coup, le soir, après le nettoyage, j’en applique en couches légères (comme je peux car la texture est très très épaisse) sur les parties concernées, je laisse pénétrer pendant environ 10mn et ensuite je viens appliquer la crème Tolérance Extrème. Il vaut mieux appliquer une crème hydratante par la suite car Cicalfate à tendance à assécher la peau.

IMG_0199

Voilà donc mes astuces pour ne pas agresser sa peau dans les gestes du quotidien tout en apaisant les phénomènes liés à l’allergie.

Je ne suis absolument pas en partenariat avec Avène, c’est une marque que j’ai toujours dans mes placards et en laquelle j’ai confiance, c’est pour cela que j’ai été en parapharmacie pour acheter un pain surgras et la crème Tolérance Extrème. Je me suis dis qu’avoir l’eau thermale d’Avène regroupée dans les produits que j’utilises pour apaiser ma peau serait plus efficace si je n’utilisais qu’elle.

J’espère que ces petits conseils vous seront utiles mais j’insiste sur le fait qu’il faut consulteur professionnel de santé pour avoir les médicaments adaptés, ces produits que je vous ais présentés sont là pour apaiser et soulager la peau des effets indésirables de l’allergie.

& toi, tu as déjà fais une réaction à un produit cosmétique ? ♥︎

Cold Cream, Pain Surgras – Avène (3,98€ le pain chez 1001pharmacies)

Eau thermale – Avène (5,50€ les 150ml chez Paradibio)

Masque apaisant hydratant – Avène (11,38€ les 50ml chez Paradibio)

Crème Tolérance Extrème riche – Avène (12€ les 50ml chez easyparapharmacie)

Cicalfate – Avène (5,99€ les 40ml chez Paradibio)

sign2015-01