Je me marie dans 5 mois !

Que le temps passe vite ! Il y a 5 mois, je vous écrivais un article pour vous annoncer la grande nouvelle et vous dire où on en était concernant l’organisation de notre joli jour. Aujourd’hui, il est temps de vous tenir au courant de notre progression puisque ça approche à grand pas : M-5 mois ! La pression monte !

IMG-1573

Ne vous étonnez pas si je n’entre pas trop dans les détails, je vous prépare des articles dédiés à chaque prestataire et à chaque thématique du mariage, que je vous posterais après cette journée ! Ne soyez pas frustrés, ça arrivera très vite !

Pour rappel, au mois d’Août, nous avions déjà réservé :
– Le lieu de réception
– Le traiteur
– Le DJ
– Le photographe
– L’horaire de la cérémonie religieuse

La robe de mariée, la coiffure et le maquillage

001

Je n’aurais jamais cru dire ça un jour mais : j’ai tout trouvé le même jour ! Comme nous habitons à Bordeaux mais que nous nous marions en Bretagne et que ma famille est là-bas, j’avais concentré mes RDV sur une journée pour pouvoir faire un test coiffure, maquillage et des essayages de robes dans 3 boutiques. La robe est commandée, elle devrait arriver en mars (je me languis !), la coiffure est trouvée et le maquillage c’est preeeeeeeeesque ça. On va dire que je suis très exigeante puisque c’est ma passion, donc j’ai réservée la prestation mais je pense que ce sera pour me porter secours en cas de gros stress le jour-J. Cette journée, passée avec ma mère et ma grand-mère fût magique !

Les Save the Date

Comme je vous le disais dans mon dernière article mariage, je comptais m’occuper de la papeterie de la réflexion jusqu’au fichier final (le BAT pour les initiés) que j’enverrais à un imprimeur trouvé près de chez moi. Et c’est ce que j’ai fait ! J’ai démarché (beaucoup), j’ai douté de moi (souvent), mais j’y suis arrivée (et je ne suis pas peu fière !). Je suis graphiste et tous les échantillons commandés sur divers sites de papeterie de célébration en ligne ne m’avaient jamais convaincue à 100%, du coup je me suis lancé un défi : tout réaliser moi-même, des Save the Date aux remerciements ! Du coup, j’ai réalisé un logo, déterminées les typographies que je voulais utiliser, les couleurs… J’ai créé une charte graphique pour notre mariage en somme !

J’ai donc commandé des enveloppes, fait imprimer des dizaines d’exemplaires, commandé un tampon avec notre logo, acheté un stylo plume pour écrire les adresses en mode calligraphie, fait des timbres personnalisés… Nos petites enveloppes sont donc arrivées chez leurs destinataires courant novembre et elles ont fait leur petit effet !

Repérer des alliances

Au détour des achats de Noël, nous avons été voir par curiosité les alliances dans la boutique où Marc avait acheté ma bague de fiançailles. Ce fut difficile pour l’Homme, pas habitué aux bijoux du tout, d’essayer des modèles et de se projeter avec à son doigt… pour le reste de sa vie. Nous sommes repartis avec un devis, et nous allons les commander avant la fin du mois, histoire d’assurer le coup niveau gravures, tailles etc… et avoir une bonne marge de manœuvre en cas de problème.

 

Prévenir les témoins

002

Que ce soit pour Marc ou pour moi, nos témoins étaient déjà déterminés dans nos cœurs depuis bien longtemps ! Nous avons donc respectivement demandé à chacune des personnes concernées leur accord concernant ce grand rôle à jouer pour notre jolie journée. Ils sont donc maintenant en contact, et on espère qu’ils n’ont pas trop la pression, ahah !

Déterminer le menu chez le traiteur

Nous avons profité de notre présence en Bretagne pendant les vacances de Noël pour aller goûter le traiteur, et nous avons été ravis de notre choix ! Nous avons donc goûté 2 entrées, 2 plats et 2 desserts, ainsi que les accords mets et vins. Tout est déterminé sauf le gâteau ou pièce montée, une belle avancée.

Rechercher un prestataire pour le retour de noces

Je voulais absoooooolument un food-truck, j’en ai démarché beaucoup mais nous nous sommes finalement dirigés vers une autre option, un autre moyen pour au final arriver au même résultat. Beaucoup de suspense, pour mieux vous faire languir jusqu’à mes articles post-mariage !

Visiter à nouveau le lieu de réception

Il était important pour moi de profiter de nos week-ends en Bretagne pour aller visiter à nouveau notre magnifique lieu de réception (nous sommes sous le charme à chaque visite !). Je voulais notamment déterminer précisément le potentiel de la salle en terme de décoration, voir où il y avait des prises, des accroches…

Réserver l’horaire de la mairie

Nous avons été retirer le dossier de mariage dans notre mairie, et bloquée la date, ainsi que l’heure ! Un soulagement car je n’étais pas très sereine de ne pas avoir réservée la cérémonie civile au mois de décembre. Il n’y a plus qu’à réunir toutes les pièces demandées et à le remettre quelques semaines avant le jour-J.

Commencer la préparation religieuse

Pas plus tard que le week-end dernier, nous avons été au premier rendez-vous religieux pour la préparation du mariage. Vous ne le saviez peut-être pas, mais pour se marier à l’église, il faut suivre une préparation. Nous avons personnellement fait le choix de faire cette préparation par chez nous plutôt que dans la paroisse où nous allons nous marier puisqu’il s’agit quand même de 3 rendez-vous. Plus que 2 rendez-vous donc ! Nous irons au printemps rencontrer à nouveau le prêtre qui va nous marier, afin de parler en détail de notre cérémonie.

Entamer la création des faire-parts

003

Pour continuer avec la papeterie, et étant donné que nous avons maintenant bloquée l’horaire de la mairie, il est important de se mettre dès maintenant à la confection des faire-parts. Les croquis sont prêts, il n’y a plus qu’à comme on dit ! J’ai recontacté mon imprimeur et je ne vais pas tarder à commander les enveloppes et les timbres pour être prête lors de l’atelier « petits lutins » qui nous avait bien plu avec l’amoureux lorsque nous avions préparés les Save the Date.

Les prochaines étapes vont donc être de signer avec le prestataire pour le retour de noces, commander nos alliances, finaliser et envoyer les faire-parts, prendre rdv chez le notaire, et (pas des moindres) trouver le costume pour l’amoureux ! A entremêler à tout ça, déterminer les éléments de décoration pour chaque « pôle » : les tables, le cocktail, le livre d’or… pour faire des choix et enfin s’y mettre (je commence légèrement à flipper je vous avoue !).

Un bon programme qui s’annonce pour les prochains mois !

& toi, tu te marie ? Si oui, tu en es où ? ♥︎

signature

Publicités

Je me marie dans 10 mois !

Et oui. Vous ne le savez peut-être pas encore (je l’ai brièvement annoncé sur Instagram) mais l’amoureux et moi, on va se marier ! Lors de notre emménagement dans notre jolie maison, il m’a fait sa demande et comment vous dire que j’attendais ça avec impatience (oui oui). Nous nous sommes rencontrés il y a 9 ans, et sommes ensembles depuis un peu plus de 8, le temps passe vite ! Nous avons toujours voulu l’un comme l’autre se marier et ce bel événement va bientôt arriver : M-10 mois puisque c’est pour juin 2018.

IMG_6324

Du coup, je vais ouvrir une nouvelle catégorie sur le blog consacrée à notre joli jour, pour vous parler de mon expérience avec la réservation des prestataires, l’organisation, la déco etc… J’adore lire ce genre d’articles sur les blogs depuis que je suis en plein dedans donc ça me tenais à cœur de faire de même sur mon blog. Aider les bride-to-be comme certains blogs ont pu m’aider !

Comme vous pouvez l’imaginer, à 10 mois du jour J, nous avons déjà bien avancé concernant les réservations. Je vais donc vous parler en détails de chacun des « pôles » principaux.

Le lieu de réception
> réservé 364 jours avant le jour J

lieuphotos tirées de Pinterest

Après quelques recherches en région Girondine, nous nous sommes rabattus sur notre Bretagne où la majorité de notre famille réside, pour une question de logistique et de praticité. La demande ayant eu lieu mi-mars, il me semble que nous avons visité 7 lieux en tout : 3 vers Bordeaux, et 4 en Bretagne, entre avril et mai dernier.
Le lieu, c’est LE facteur déterminant pour fixer votre date de mariage. Et de nombreux lieux étaient déjà complets pour la saison 2018, certains nous proposaient même de célébrer cela en semaine. Nous avons considéré cette proposition, mais nous ne nous voyons pas imposer aux gens de poser des congés pour notre mariage. Lorsque nous avons visité le lieu que nous avons réservé, nous sommes tombés sous le charme, mais il ne leur restait que 3 dates disponibles pour l’été 2018, 2 en juin et 1 fin septembre. Nous qui voulions nous marier en juillet ou en août, nous avons d’abord été déçus, mais une des dates en juin nous a finalement convaincus de par le chiffre qui compte pour nous.

Nos critères obligatoires, et sur lesquels nous ne voulions pas déroger, étaient l’absence de limite horaire pour la musique, et la présence de nombreux logements sur-place. Après bien sûr, j’avais quelques « exigences » esthétiques du style pierres apparentes et charme du lieu, mais je vous conseille de ne pas avoir d’idée trop précise de ce que vous voulez au risque de passer à côté d’un très bel endroit !
Par chance, nous n’auront pas de limitation horaire, nous aurons des logements sur-place et des pierres apparentes accompagnées de beaucoup de charme.

Le traiteur
> réservé 346 jours avant le jour J

traiteur
photos tirées de Pinterest

Dès lors que vous avez entamé les démarches pour réserver le lieu, je vous conseille de demander à ses propriétaires (les nôtres sont adorables, disponibles et très investit) des recommandations pour le traiteur/DJ/photographe/fleurs etc… Ils sont habitués et on souvent des retours sur les bons (et des mauvais) prestataires dans tous ces domaines.
Nous avions donc démarché 3 ou 4 traiteurs, mais la plupart (en mai) n’avaient pas encore la carte pour l’année 2018. Ce qui est normal en soi, mais frustrant quand on doit lâcher des arrhes sans savoir ce que l’on va manger pour le plus beau jour de notre vie. Nous avons vite fait notre choix car nous sommes très classique niveau goûts, nous ne voulions pas d’accords trop extravagants et nous avons trouvé notre bonheur avec le traiteur que nous avons choisis. Ce dernier a pu nous transmettre son menu 2018 courant juin (qui est le moment où sortent les menus 2018 pour la plupart des traiteurs).

Une question importante pour nous par rapport au traiteur, a été le droit de bouchon. Avant d’organiser notre mariage, je ne savais pas du tout ce que c’était, donc si c’est votre cas aussi, c’est en fait un droit que fait payer (ou pas) le traiteur pour servir VOS boissons. C’est à dire que s’il n’y a pas de droit de bouchon, vous pouvez acquérir vos boissons chez un prestataire spécialisé, sans avoir à payer de supplément pour qu’elles soient servies le jour J.

Petit détail mais qui fait toute la différence je trouve, attention au jupponage, les nappes des traiteurs. Elles sont souvent fournies, et il est important de demander si ces dernières descendent jusqu’au sol ou si elles s’arrêtent sur l’assise des chaises. Car les tables sont souvent pliantes et pas très esthétiques. Votre salle sera beaucoup plus joliment décorée si les nappes descendent jusqu’au sol.

Le DJ
> réservé 315 jours avant le jour J

Pour le DJ, j’avais la trouille. J’ai eu trop l’expérience des DJ « de kermesse » comme je les appelle. Vous savez, les DJ/animateurs qui s’imposent et qui en deviennent bien lourds pendant la soirée. Je ne veux pas de ça, c’est pourquoi nous avons opté pour un DJ et uniquement DJ, pas animateur. Il va se charger de la musique, en étudiant nos goût via des playlists fournies par nos soins et s’adaptera si on lui demande d’animer un jeu pendant le mariage ou non. C’est un ensemble de DJ qui nous ont vivement été recommandés par la propriétaire des lieux pour leur discrétion et leur professionnalisme.

Le photographe
>réservé 300 jours avant le jour J

photographe
photos tirées de Pinterest

Pour les photos, je savais que j’allais avoir certaines exigences, mais ce fut le prestataire le plus compliqué à trouver (je trouve). L’amoureux, lui, n’avait aucune exigence pour ce pôle, et ne faisait pas la différence entre les books que je lui montrais. J’ai d’abord eu un coup de cœur pour un photographe basé à La Rochelle, conseillé par une amie. J’étais prête à tout booker, mais l’amoureux a eu peur des frais supplémentaires engendrés par le déplacement jusqu’en Bretagne et le logement a ajouter au tarif déjà conséquent. Triste et déçue, j’ai du démarcher (encore) de nombreux photographes. Mais pour en trouver avec l’approche que je recherchais, un esprit reportage, émotions prises sur le vif. Un photographe discret qui immortalise des moments de vie et non des gens qui posent, tout cela avec un fini doux et lumineux, ça a été dur à trouver (de disponible !).

C’est à dire que sur une 15aine de photographes contactés, et sur les 12 qui m’ont répondus, seuls 5 étaient encore disponibles pour notre date. D’où l’intérêt de chercher au plus tôt les prestataires qui vous plaisent vraiment, pour être certains d’avoir les meilleures personnes à vos côtés pour cette journée. J’étais désespérée et je pensais toujours au photographe de La Rochelle, quand ma maman m’a donné un petit carnet avec des contacts de prestataires mariages à l’intérieur. Et c’est la que je suis tombée sur notre photographe, j’ai prié pour qu’elle soit toujours disponible, et ce fut le cas. Nous aurons donc des photos à notre goût (ou plutôt à mon goût, surtout) pour notre joli jour.

La papeterie

papeterie
photos tirées de Pinterest

Pour les faire-parts, fut un temps, comme je suis graphiste et que la papeterie me passionne, je disais que je ferais tout moi-même. Et puis quand c’est arrivé, j’ai cherché des sites avec de la papeterie assortie personnalisable avec nos informations. J’ai commandé des échantillons, et j’ai vite déchanté. C’est un peu comme pour le photographe. Je suis très exigeante étant donné que c’est un peu mon travail. J’ai commandé des échantillons sur deux sites, dans l’ensemble c’est super, mais quelques détails me chiffonnent comme la qualité de l’impression notamment, pas toujours extra. Mais comme dit l’amoureux, « il n’y a que toi pour voir tous ces détails ».

Du coup, je me suis raisonnée (et l’amoureux aussi, qui m’a dit « je serais quand même tellement fier si c’était toi qui t’occupait de la papeterie »). Du coup, je suis en plein démarchage d’imprimeurs, et en pleine recherche pour un principe à donner à l’ensemble de nos éléments de papeterie (et il y en a !). J’ai notamment bien avancé sur un logo à nos noms et notre date.

Les cérémonies

Pour ce qui en est de l’église, c’est réservé (nous avons même l’horaire, c’est dire !) et la préparation se fera près de chez nous pour plus de facilité (et moins d’allers retours en Bretagne), ils débuteront en début d’année prochaine.

Concernant la mairie, il nous faut aller récupérer le dossier d’inscription pendant les fêtes de Noël ! Ce qui me chiffonne, c’est qu’ils ne font des mariages que le samedi matin, et que je ne voulais pas que mes convives soient perdus pour manger en tenues de cérémonie. Mais bon, quand on a pas le choix !

EN BREF

IMG_6327

Nous qui pensions nous y prendre avec suffisamment d’avance, puisque nous comptions nous marier en juillet ou en août 2018, nous avons été très surpris à chaque démarchage de prestataire. En effet, que ce soit pour les lieux, les traiteurs et les photographes, nombreux sont ceux qui n’avaient plus de disponibilités ou très peu pour la saison des mariages 2018 qui s’étale de mai à septembre. Si je peux vous donner un conseil, c’est de penser/visiter/réserver le lieu de la réception au moins 1 an et demi avant votre date. Surtout si vous en avez une à laquelle vous tenez particulièrement. Comme vous avez pu le lire, nous n’avons pas eu grand choix concernant la date de notre joli jour, même si nous avons eu un coup de chance car cette date nous convient au final parfaitement.
Il vaut donc mieux s’y prendre tôt, en tout cas, si vous pouvez !

Je reviendrais très bientôt avec d’autres sujets en rapport avec notre joli jour (expression que j’aurais utilisée approximativement 25 670 fois dans cet article) avec notamment des sites/blogs pour vous aider dans l’organisation de votre mariage, mais aussi mon avis sur les lieux que nous avons pu visiter. Pour le moment, j’ai décidé de ne pas vous divulguer ni la date précise, ni les prestataires choisis, afin de garder la surprise pour mes proches, qui pourraient traîner un œil sur le blog… Bien évidemment, je vous ferais des articles après le jour J pour des DIY décos, mon avis sur les prestataires en détails, comment je me suis organisée pour réaliser notre papeterie de A à Z etc…

& toi, mariée ou presque ? ♥︎

signature